Interpellation : Déneigement des trottoirs conformément au Règlement Général de Police- Situation en janvier.

Publié le lundi 25 mars 2013

L’absence de déneigement de certains, voire de la majorité des trottoirs entraîne un risque de chute pour les piétons en raison du verglas qui se forme.

Nous souhaitons savoir ce qui a été fait par la commune en janvier face à cette situation et notamment quel est le rôle des gardiens de la paix en la matière et si des avertissements ou des amendes ont été infligés.

Pour Ecolo,

Chantal Dransart

Qu’en est-il de l’Habitation Moderne (rue de l’Activité) et de l’avenue Paul Hymans au pied de la maison communale. (J-C Van der Auwera)

Réponses du bourgmestre :

Le bourgmestre a répondu qu’avec le concours des gardiens de la paix et du service de la voirie, on tente de convaincre les habitants d’être plus civiques. Une campagne d’information a été menée et des avis ont été distribués dans les boites aux lettres par les gardiens de la paix. Ces actions ne sont pas toujours suivies d’effet mais des efforts ont néanmoins été réalisés dans certains quartiers. Les gardiens de la paix tentent également de sonner mais, en journée, ils n’arrivent pas toujours à trouver une personne valide pour effectuer ce travail. On leur a donc demandé de sonner aussi en fin de journée. Si, dans un immeuble, il n’y a personne qui soit capable d’effectuer ce travail, on peut faire appel au service de la voirie. Les balayeurs qui connaissent bien leur tournée déneigent même parfois spontanément les trottoirs des immeubles qu’ils savent être occupés par des personnes âgées ou à mobilité réduite. En raison du système en cascade prévu par le règlement général de police (rez-de-chaussée, 1er étage, 2e étage…), il est souvent difficile d’identifier la personne responsable de ne pas avoir déneigé.

La question sera posée à l’Habitation Moderne. Quant à l’avenue Paul Hymans, il s’agit d’une voirie régionale dont la commune n’est pas responsable, ce qui n’empêche pas qu’elle pourrait intervenir mais la priorité est donnée aux voiries communales.