Intervention : Mise en place de sols amortissants pour les plaines de jeux

Publié le lundi 25 mars 2013

Le projet de remplacer les surfaces de gazon et de copeaux de bois par un revêtement de caoutchouc coulé interpelle.

Sa motivation est de « remédier au problème des entretiens des espaces de sécurité... »

Pourtant, sauf erreur de ma part, les normes applicables (EN 1176 et EN 1177 - Hauteur de Chute Libre) pour réduire les risques d’accidents suite aux chutes n’imposent pas l’usage du caoutchouc. Le gazon, les écorces, les copeaux de bois et le sable sont dans les normes et ont l’immense avantage d’être compatibles avec le développements durable. Ces matériaux sont parfaitement renouvelables, recyclables ou biodégradables. L’entretien consiste à faire l’appoint chaque année pour un coût modeste.

A l’inverse, le revêtement en caoutchouc est coûteux et peu recyclable même s’il est en partie constitué de pneus recyclés.

Je n’y vois donc pas d’avantage significatif.

Pour Ecolo,

Jean-Claude Van der Auwera

Réponse de l’Echevin G. Madgen :

Seules quelques situations particulières dans les crêches, écoles et les plaines de jeux destinées aux tout petits seront équipés. Il n’y a pas de généralisation envisagée. Les services d’entretiens ont déjà commandé des copeaux de bois pour l’entretien des plaines de jeux.