Interventions et remarques à propos de quelques points à l’agenda

Publié le dimanche 1er septembre 2013

- Point 13 - Projet de reconstruction du local des balayeurs rue Timmermans

Le nouveau projet comporte des toilettes accessibles aux personnes handicapées. Nous souhaitons confirmation que le chemin d’accès depuis la rue est bien conforme à l’accès aux personnes handicapées : il faut au minimum 1m20 et pas de ressaut de plus de 2cm.

- Point 14 - La Rotonde - Chaufferie

Après le projet de remplacement des chassis de vitrage pour assurer une l’isolation et la sobriété énergétique, le Collège présente à présent une demande de budget couvrant le remplacement du système de chauffage.

Il faudrait clarifier les points suivants :

a) Le dossier précise que le cahier des charges a été établi sur base des hypothèses d’une décentralisation des systèmes de production de chaleur et DE L’ISOLATION DE LA TOITURE. Le service technique fait cette demande en invitant le collège à choisir. Il n’est pas précisé si le collège a validé ces hypothèses. Si oui, quelles sont les intentions du Collège concernant l’isolation de la toiture estimée à 60 000 euros ? Aucun budget n’est prévu actuellement.

b) Une alternative est proposée par le Responsable énergie concernant le mode de chauffage de la grande salle : air chaud ou radiateurs. Quel est en définitive le choix du Collège ?

- Point 17 - Rénovation des trottoirs - Marché de travaux

A la lecture du cahier des charges et du métré récapitulatif, nous n’avons pas pu identifier les dalles podotactiles pourtant requises par le RRU et pour lesquelles, le bourgmestre s’était engagé à ce que tous les travaux futurs comporteraient ce type d’aménagements. (CC du 18/3/2013)

Ecolo ne s’oppose pas à la rénovation des trottoirs de la commune mais il est difficile de se prononcer sur un dossier incomplet qui ne prévoit pas les moyens budgétaires et techniques de se conformer au RRU, cela malgré la promesse faite par le Bourgmestre de généraliser ces aménagements.

Dans sa réponse, le Bourgmestre nous a assurés qu’un dossier de stock ultérieur porterait sur ce type d’aménagements.

- Point 21 - Plan Régional de Politique de Stationnement - Avis communal

Ecolo ne partage pas certaines des objections présentées par la commune à l’encontre du PRPS tout en reconnaissant les lacunes du plan, notamment sur la question du découpage des zones. Ecolo regrette les réticences la commune à s’engager de façon volontariste sur la voie de la limitation du trafic automobile, pourtant indispensable à la restauration d’un cadre de vie agréable et sécurisé auxquel aspirent les habitants.

J-C Van der Auwera - Conseiller communal Ecolo