Interventions et remarques à propos de certains points de l’agenda

Publié le dimanche 22 septembre 2013

- Point 4 - La Rotonde, Budget portant sur les travaux d’isolation de la toiture

Le projet fait suites aux remarques faites par Ecolo (J-C Van der Auwera) lors du Conseil communal de mars à propos de la demande de budget pour le projet de remplacement des chassis de vitrage.

Ce projet (81K€) propose une isolation correcte, sans plus avec 120mm de polyuréthane (332 m²) et 80mm (83 m²). La question portait sur la consultation de 9 entreprises situées à Neupré, Dampremy, Strépy, Lumen, Zoutleeuw, Hoboken, Saint-Tronc, Courcelles et Ressaix. Aucune entreprise bruxelloise ne figure parmi les firmes consultées. Questionné, le Bourgmestre à indiqué qu’il n’y avait pas d’entrepreneur capable d’effectuer de tels travaux compte tenu des exigences techniques.
— > une question écrite sera posée au Collège.

- Point 7 - Remplacement des 89 horodateurs de la commune

Les critères de choix sont, dans l’ordre : le prix (60%), les délais (90 jours) et l’extension de garantie (au delà de 24 mois). Le Cahier des charges ne précise rien sur les coûts de maintenance. On note aussi que la taille de l’écran est précisée en pouces et pas dans le système métrique tandis que la taille des caractères n’est pas précisée alors que c’est un facteur de lisibilité.

- Point 8 - Travaux d’aménagement rue d’octobre pour sécuriser la mise en sens unique

Les croisements avec l’avenue Heydenberg, la rue Speeckaert et le croisement de celle-ci avec l’av. de Mai sont redessinés avec des îlots directionnels. Le plan et le Cahier des charges ne précisent pas l’utilisation de dalles podotactiles (pour les personnes malvoyantes). Le Bourgmestre a confirmé que ce type d’équipement sera généralisé et il n’est pas besoin de le mentionner dans les Cdc. Des contrôles seront effectués après les travaux.

- Point 14 - Travaux d’isolation, remplacement des chassis et de la chaudière à la Métairie Van Meyel en vue de réduire les dépenses énergétiques

Un goufre énergétique : 344 KWh/m², il était grand temps d’agir (pour mémoire, il est fortement recommandé de descendre en dessous de 100 KWh/m²). L’excellente étude réalisée par le conseiller en énergie montre que 25% des pertes sont dues à la ventillation or rien n’est proposé. Selon le Bourgmestre, l’étude n’est pas terminée et le choix n’a pas encore été fait pour résoudre ce problème (bien que l’étude propose une réduction par 3 des déperditions). A suivre !