Le budget 2014 de Woluwe-Saint-Lambert : un parfait exemple de ce qu’est la mauvaise gouvernance !

Publié le samedi 1er mars 2014

Le budget 2014 de Woluwe-Saint-Lambert : un parfait exemple de ce qu’est la mauvaise gouvernance !

A. Les chiffres :

  1. La dette :
    • 64,27 M€, mais 69.6 M€ si on ajoute des emprunts déjà contractés à ce jour, et …94 M€ si l’on réalisait la totalité des programmes d’investissement en 2013 et 2014, ce que ne se réalisera pas complètement.
    • A comparer avec les 39,19 M€ de dette que nous avions en 2004.
    • Et en 2004 toujours, le montant total de nos deux fonds de réserve était déjà de 12,07 M€, au même niveau qu’actuellement, fin 2013. Dire que le Bourgmestre affirmait dans un tract électoral avant son accession au maïorat en 2006 : "Les finances communales sont à ce point saines que le taux d’endettement de la commune n’a jamais été aussi bas et les réserves financières si solides".

B. Les investissements :

  1. dernier montant connu (comptes 2012) = 7,75 M€
    • C’était 14.8 M€ en 2011
    • 11.7 M€ en 2010
    • 11.4 M€ en 2009
    • 12.6 M€ en 2008
    • 17.1 M€ en 2005 !!!
    • Le budget 2014 annonce 13.8 M€. Si le taux de réalisation est le même que le dernier connu, nous enregistrerons à nouveau un montant aux environs de 8 M €. Très faible par rapport à notre historique, également très faible par rapport à la moyenne régionale
  2. La dotation à la zone de police : 10.886.000 € alors que le plan de gestion 2013-2015 prévoit 11.322.000 €
  3. PRI (Précompte Immobilier) & IPP (Impôt sur les Personnes Physiques) : il faudrait (ce que ne fait pas la commune) privilégier le PRI, puisque les comptes 2012 nous montrent que les recettes du PRI ont augmenté de 28% par rapport à la moyenne des dix dernières années, alors que cet indice n’est que de 10% pour l’IPP
  4. Les tarifs du tennis n’ont pas diminué alors que des économies d’énergie énormes diminuent le coût de fonctionnement. Elles ont pourtant été décidées en octobre 2011, avec un retour sur investissement garanti de trois ans.
  5. Décision de justice (Conseil d’Etat) sur le parking : coût +/- 1.5 M€ aux dépens de la trésorerie communale. L’arrêt date du 27 janvier 2014, et comme conseiller, je l’avais en ma possession dès le 1er février. Le conseil a lieu le 24 février et rien n’a été intégré dans le budget !
  6. Refus de la commune d’émarger au fonds de compensation, sans analyse coût/bénéfice -> on laisse filer des sommes importantes, ex 144.000 € à W-B, 158.000 € à WSP et 324.000 € à Etterbeek !
  7. Dotation au CPAS : 187 € par an par personne alors que la moyenne régionale atteint les 250 euros !

C. Les points positifs du budget :

  1. Différents investissement en matière d’économie d’énergie
  2. Le logement de transit place Saint-Lambert
  3. Différents investissements destinés à limiter les vols de vélos
  4. L’aménagement de certains logements av. G-Henri
  5. Le million consacré à l’exercice du droit de préemption av. G-Henri (priorité pour la commune de se porter acquéreuse d’un bâtiment), même si ce montant était de 2M€ l’an dernier
  6. La réalisation de la promesse faite au sculpteur Pierre Bertrand, même s’il y a mieux à trouver que le clos Marinus pour accueillir son oeuvre

D. La mauvaise gouvernance :

  1. Lenteurs :
    • PCD (Plan Communal de Développement) : la CRD (Commission Régionale de Développement) remet son rapport en juin, et cela passe au Conseil communal en décembre
    • Décorations de Noël au noyau commercial chaussée de Stockel : demandées par les commerçants début 2012, toujours rien fin 2013
    • Projet de logement Neerveld : annoncé en juin… 2008 ! -> mal ficelé, pas d’amateur -> une nouvelle étude sera lancée en 2014 !
    • Représentation de l’opposition dans les asbl para communales
    • Les douches de la Rotonde : mon interpellation en 2012, pas encore arrangées en 2014
    • L’état lamentable des tennis de « La Campagne » depuis de longues années
    • Ancienne librairie chée de Roodebeek qu’on a laissé pourrir depuis de longues années
    • La crèche de Toutes les couleurs qui, après de très longues années, va être ouverte le 22 avril, à quelques semaines des élections !
  2. Le service à la clientèle à Wolu TV, et les recettes qui ont plongé -> 250.000 €
  3. Code de la participation
    • Marronniers malades av. Dumont
    • Place Saint Lambert : séance d’information sur le dernier plan… après l’enquête publique !
    • Habitants du Petit Woluwe sont informés d’un nouveau plan de stationnement réglementé, une semaine avant son application. Le comité de quartier n’avait pas été impliqué dans cette mise en place ; les habitants de la rue du Pontonnier sont pris de court alors qu’il y a peut-être des solutions…
  4. Entorses à l’éthique
    • Représentation néerlandophone au Conseil de Police : une VLD de WSP (Carla Dejong) arrangée en stoemelinx par les trois bourgmestres plutôt qu’un appel à candidatures qui aurait permis à un candidat de Woluwe-Saint-Lambert de se faire connaître
    • 23 policiers de Milquet annulés par un cadre de la police modifié
    • Refus de répondre à une question écrite sur le problème de la TVA à Wolubilis
    • Diverses infractions urbanistiques de la part de la commune : mon interpellation de juin 2013 : le constat est là, mais aucune suite …
    • Echevin Bott et le Poséidon (voir question d’actualité)
    • Wolu info :
      • 18 x la photo du Bourgmestre et 16 fois son nom cité dans les Wolu Infos de janvier et février
      • Place à l’opposition : un Wolu Info sur deux, mais édito du bourgmestre chaque mois -> pas une tribune des partis politiques dans Wolu Info entre janvier et juillet 2014 pour raison d’élections
    • Echevin flamand : 180.000€ pour Zaventem (selon « Le Soir » du 20.11.2013) >< budget solidarité internationale : aide aux associations : 20.000 euros par an + 10.000€ pour l’aide urgente
    • PCD (Plan Communal de Développement) : 500.000 euros auront été dépensés depuis le début du processus, mais le Bourgmestre a officiellement décidé en décembre de s’assoir dessus, voire de la jeter à la poubelle
    • Indemnités de carburant des membres du Collège : interpellation de novembre (Interpellation 11/2013 - Bernard Ide), toujours pas de réponse, ce qui en dit long sur la manière dont l’administration de la commune est suivie par le Collège !

Pour Ecolo,

Bernard Ide