Demande d’interpellation : Sécurisation des travaux du Service des Jardins Publics

Publié le mercredi 17 juin 2015

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal l’interpellation suivante :

Sécurisation des travaux du Service des Jardins Publics

Début mai, j’avais attiré l’attention de l’Echevin sur le danger lié à l’utilisation de simples segments de fers à béton fichés dans le sol pour protéger les zones en attente de pousse d’herbe à la plaine de jeux Malou. Celles-ci ont rapidement été enlevées.

Fin mai, j’ai pu constater une utilisation identique à proximité de l’entrée du Parc de Roodebeek où deux zones de parterres ont fait l’objet de travaux de semis. A nouveau, je constate l’utilisation de fers à bétons peu visibles reliées par un ruban plastique rouge-blanc qui a vite disparu. A présent, certains de ces fers sont soit au sol soit ne sont plus enfichés correctement !

J’ignore à quand remonte l’usage par les services techniques de ces aménagements rudimentaires et qui en a préconisé l’usage mais il semble évident que le risque qu’une personne ou un enfant se blesse gravement est non négligeable. De telles tiges sont parfois utilisées pour cet usage mais alors elle sont rendues visibles par un fort diamètre et recourbées en boucle à une extrémité qui est fermée par une soudure, ce qui est l’usage pour y glisser des planches destinées à constituer des garde-corps sur les chantiers. Les fers utilisés par les services communaux sont de simples tiges non sécurisées. Selon moi, l’usage de fers à béton de faible hauteur (moins de 1m10) et de très faible diamètre pour bricoler des zones protégées dans l’espace public constitue un danger public et une mauvaise pratique qui engage la responsabilité des autorités en cas d’accident !

Je souhaite interroger le Collège sur ses intentions pour remédier à cet état de fait.

Par ailleurs, j’ai pu admirer le travail soigné des jardiniers qui ont réalisé ces plantations destinées à devenir des « prairies fleuries ». Ils y ont consacré pas mal de temps et d’efforts. Pourtant, aucun arrosage n’a été effectué et après plusieurs semaines, aucune pousse verte n’est visible et ces zones sont piétinées suite à la disparition des rubans rouge-blancs mal adaptés à une zone de fort passage (commerces, sortie d’école...).

Pouvez-vous m’indiquer le suivi qui est prévu pour valoriser le travail de nos jardiniers ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Jean-Claude Van der Auwera

32 0475 490954

jc.vander@telenet.be