A propos de l’aboutissement du projet de la Place Saint-Lambert

Publié le jeudi 30 juillet 2015

Il aura fallu des années de projets sans cesse reportés, la majorité reculant à chaque fois devant la difficulté à affronter les tenants d’une vision de l’espace public encombré de voitures toujours plus nombreuses. Entre les partisans du parking sauvage actuel accueillant 125 véhicules et plus en toute illégalité et l’ambition de voir une place entièrement libérée de toute emprise automobile, le choix n’était pas simple. Pourtant, les services communaux avaient, dès 2005, proposé un plan fort proche de la version qui s’est finalement imposée : une zone de parking ramenée à une juste proportion dans la partie haute et un grand espace convivial ouvert à un usage collectif “doux” sur le reste.

Finalement la région a tranché en limitant fortement le parking. Contre toute attente, on n’y retrouve que 53 emplacements dont 5 réservés aux personnes handicapées et 2 aux voitures partagées (Cambio ou autre) plus 16 “U renversés” permettant le parking sécurisé de 32 vélos. Fort heureusement l’aménagement de la placette en parking (18 places) n’a pas été accordé.

La place sera aménagée avec des matériaux de qualité et le projet validé constitue le meilleur équilibre possible. C’est pour cet équilibre que les représentants d’Ecolo se sont battus au côté des comités de quartiers impliqués.