Demande d’interpellation : Suite à réserver au travail d’expertise portant sur le stockage temporaire dans l’étang Rond

Publié le vendredi 1er janvier 2016

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de Woluwe-Saint-Lambert,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil Communal l’interpellation suivante :

Ayant reçu copie de l’expertise relative à la protection contre les inondations dans la vallée de la Woluwe, expertise portant sur le stockage temporaire dans l’étang Rond du parc de la Woluwe et réalisée par le professeur Hiver de l’ULB, je souhaite interroger le Collège sur les points suivants :

  1. Il m’a été indiqué par le Secrétaire communal que je ne pouvais communiquer ce document à des personnes tierces (càd hors Conseillers communaux) or il me revient que des membres du "GT Inondations" ont reçu copie du document il y a déjà plusieurs mois. Qu’en est-il du statut de ce document ? La présence du coordinateur des Comités de quartier signifie-t-elle que celui-ci a pu en informer les Comités de quartier de la commune ?
  2. Le contenu du document est très interpellant sur les manquements des administrations et organismes en charge de la gestion de cet important bassin versant de la région bruxelloise, d’autant plus qu’il est soumis à des inondations importantes dont la fréquence augmente avec les années. Je rappelle que Bruxelles Environnement et Vivaqua étaient impliqués dans ce travail en tant que participants au GT-Inondations et ont été sollicités pour fournir des informations à l’expert. Je cite de manière non-exhaustive ce qui a manqué à l’expert :
    - pas de tracé en plan du collecteur + égoutage ;
    - pas de données pluviométriques ;
    - pas de données sur les évènements hydrologiques de référence ;
    - pas de données sur les inondations représentatives ;
    - pas de données de calibration (hauteur et débit) ;
    - concernant les données hydrauliques, l’expert a constaté une lacune grave en l’absence d’un réseau de mesures hydrométriques sur le collecteur Souverain-Woluwe qui soit digne des technologies actuellement mises en oeuvre dans les réseaux d’assainissement. Bruxelles-Environnement a dû reconnaître qu’il ne disposait pas des informations demandées et Vivaqua se base principalement sur les archives de presse pour décrire les épisodes d’inondations !
  3. Personnellement, je reconnais les limites du périmètre de cette étude mais vous avoue que je suis resté sur ma faim par rapport à des points essentiels au projet qui ne sont pas abordés :
    - absence d’implication de la commune de Woluwe-Saint-Pierre alors que cet étang se trouve sur son territoire ;
    - absence d’avis de Bruxelles-Environnement sur le caractère d’acceptabilité de ce type de solution ;
    - absence d’analyse sur la compatibilité avec la Directive-Eau de l’UE de ce type de solution.
  4. Débutée en octobre 2012, la version finale de cette expertise a finalement été remise aux services communaux en août 2015. Quelles sont les actions concrètes que vous comptez entreprendre, qu’elles en sont les étapes et quel est votre calendrier ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses,

Pour Ecolo : Jean-Claude Van der Auwera

0475 490954

jc.vander@telenet.be