Rapport annuel 2015-2016 : Commentaires

Publié le lundi 26 décembre 2016

C’est toujours d’un grand intérêt de parcourir ce document et de constater l’énorme diversité des champs d’action de la commune.

Services techniques

J’ai noté par exemple l’étude de faisabilité d’un nouveau bassin d’orage ? Je suppose qu’il s’agit de l’étude sur les localisations alternatives du bassin d’orage que souhaite construire la Région. Je n’ai pas trouvé grand chose sur la mise en place de mesures de prévention des inondations ou de mesures destinées à compenser l’imperméabilisation des espaces publics et privé alors que c’est une réflexion qui devrait être présente lors de la conception/réfection/modification de toute infrastructure publique rue, place, espaces publics. Le Plan Pluies n’est jamais arrivé à WSL ? Qu’en sera t-il du Plan Eau ? Pour être correct, j’ai tout de même trouvé la référence d’une « Participation au plan de lutte contre les inondations » à propos de la prime pour les toitures vertes... dans le paragraphe consacré au service Environnement.

Observatoire du logement :

Enquêtes de terrain. On y lit que quelques rues (très peu en somme par rapport à la superficie de notre commune) ont fait l’objet d’une attention particulière. Les actions ont été la vérification du respect de la législation concernant les numéros, les noms sur les sonnettes et les boîtes aux lettres, les subdivisions, la vérification au service de la population et le relevé des commerces/bureaux/profession libérales. Ce qui n’est pas clair ce sont les résultats qui en ont résulté concrètement à part la transmission à divers services internes. Pour aller plus loin, on n’y trouve pas d’évocation des grandes mission servant à infléchir la politique communales grâce à l’Observatoire du logement comme par ex :

  • Les prix annoncés à la vente ou la location
  • le prix enregistrés à la vente (actes notariés)
  • la segmentation qualitative et quantitative de l’offre
  • le potentiel foncier (terrains à bâtir pour du logement)
  • la qualité des logements (confort, isolation, parking privatif, nombre de chambres...)
  • Je ne dit pas qu’il ne faut pas faire de contrôle, mais la proactivité en matière de planification voudrait qu’on regarde vers l’avenir et pour cela il faut des données concrètes.

Affaires juridiques :

De nombreuses activités de gestion. Pourtant, si je m’en réfère au 4) Parcelles biologiques il me semble que la liste n’est pas complète : par ex la parcelle du 350 ch de Roodebeek n’y a jamais figuré. Combien d’autres parcelles échappent à cet inventaire ?

Je me rend compte de la difficulté qu’il y a à compiler un tel document. Certains services se perdent en énumérations sans fin comme la liste de tous leurs achats (achat de plantes annuelles, achat de sapins de Noël...). C’est un peu fastidieux et cela tend à noyer les activités les plus importantes, les choix en matière de gestion.

Merci pour la richesse de l’information qui y est incluse même si cela mériterait un effort de synthèse !

Pour Ecolo : Jean-Claude Van der Auwera